Rechercher dans ce blog

VISITEURS

Pharmacologie animale




PHARMACOLOGIE



    Introduction

              La pharmacologie est la science des médicaments, elle regroupe un ensemble des disciplines qui étudies les médicaments. Ces disciplines sont appelées SCIENCE PHARMACOLOGIQUE. Parmi ces sciences on trouve:

 - Pharmacodynamie: elle étudie expérimentalement les propriétés des médicaments sur un organisme sain et l'action de cet organisme sur le médicament.

- Pharmacothérapie: c'est l'étude des effets d'un médicament sur un individu malade ou rendu expérimentalement malade vis-à-vis des médicaments (face).

       Les organismes sains et malades ne se comporte pas toujours de la même façon vis-à-vis des médicaments et les médicament n'agisse pas tous de la même façon sur un organisme sain ou malade.

·   Dose thérapeutique: c'est l'emploi de médicament en tant que médicament c- a- d,  l'emploi du médicament (utilisation) à des doses qui donnent à guérison.

·         Dose toxique: c'est l'emploi du médicament à forte dose ce qui le rend toxique et donc provoque une Intoxication.

·         Pharmacie: elle s'intéresse à l'étude chimique des médicaments, leurs mise en évidence (leurs élaboration) ; leurs contrôle (quantitatifs et qualitatifs); le mode de leurs présentation; les voies de leurs administration; la posologie (dose) et le rythme d'administration.



I-      Pharmacie vétérinaire:

1.     Médicaments:

1.1.      Définition chimique:
 

         Chimiquement on définie un médicament comme étant une substance (constituer par      1 molécule), une composition (plus d'1 molécule), ou une drogue (extrait végétal) utiliser dont le but de prévenir, diagnostiquer ou traiter une maladie.

1.2.   Définition Légale:

         On entend par médicament vétérinaire toute substances ayant des propriétés préventives ou curatives à l'égard des maladies animales,ainsi que toute produits pouvant être administrer à l'animale en vue d'établir un diagnostic, corriger ou modifier une fonction organique aussi considérer comme médicament vétérinaire l'aliment médicamenteux définie comme étant toute mélange préparer à la vente de médicament et l'aliment destiné à être administré au animaux dans le but thérapeutique (curatif) ou préventif.







1.3.         Définition d'un poison:

            Un poison est une substance, composition (ensemble de substance) ou drogue donnant (provoquant) des troubles fonctionnelles ou lésionnelles pouvant entraîner la mort des individus.

             Un médicament utilisé à forte dose peut également provoqué des perturbations fonctionnelles ou lésionnelles et donc peut se comporter comme un poison.

      Exemple  de Fluore: le fluore est un aliment nécessaire pour la minéralisation des dents et le développement de squelette et c'est un médicament administré à un animale carencé au fluore, il peut également se comporté comme un poison lorsque les animaux ingèrent une eau contenant une forte quantité: c'est la Fluorose (une maladie).  

2.     Composition d'un Médicament:

Un médicament n'est que rarement constituer par un seul principe actif; en plus de principe actif, le médicament peut contenir:

·         Excipient;

·         Adjuvant;

·         Intermède;

·         Correctifs.

2.1.   Principe Actif (P.A) ou Principe de Base:

         Le Principe Actif est un élément indispensable à la constitution d'un médicament, car c'est lui qui donne au médicament les propriétés curatives. Un médicament peut renfermer 1 ou plusieurs P.A.

2.2.      Adjuvant:

      Il est fait pour compléter, renforcer ou prolonger l'action du P.A.

Exemple des Solutions Huileuses qui prolonge l'action de certain P.A [Terramycine Longue Action (T.L.A)].

2.3.      Intermède:

         C'est un élément qui permet l'homogénéisation et la stabilisation de la préparation et permet aussi d'améliorer la conservation du  médicament sous sa forme pharmaceutique qui lui a été donné, par exemple ; les antioxydants, les antiseptiques.

2.4.      Correctif:

         Est une substance utiliser pour supprimer les effets désagréables des P.A, par exemple; la mauvaise odeur, le mauvais goût ou même parfois corriger les effets secondaires du P.A.

2.5.      Excipient :

         C'est un élément qui permet au médicament d'avoir sa forme physique de présentation qui est la forme Pharmaceutique (Pommade, Poudre, Solution, Spray = Aeresol, Gélules = Capsules…).

        L'excipent est presque toujours présent avec le P.A,  par exemple : l'eau (H2O); l'Azote Gazeux; le CO2; l'Huile de Paraphyle; l'Hyle de vaseline; les Alcool; les Acides Gras; la cellulose; l'amidon et la Gélatine…

Sur l'emballage de médicament, on trouve le mot excipent Q.S.P = Qté Suffisante Pour.

II-          Voies d'administration des médicaments :

         Les voies d'administration des médicaments est l'ensemble des accès possible pour faire parvenir le médicament au tissus cibles.

1.      Voies Générales:

         C'est l'ensemble des voies qui permettent le cheminement du médicament dans tous l'organisme par l'intermédiaire du sang.

1.1.               Voie Entérale :

       C'est une voie qui fait intervenir l'absorption intestinale, elle comprend la Voie Buccale et la Voie Rectale.

1.1.1.                        Voie Buccale (Voie Orale ou Per Os) :

C'est une voie dans la quelle le médicament peut être absorbé soit au niveau de la bouche (certains Vaccins Avicole) soit au niveau de l'estomac, soit au niveau des intestins.

1.1.2.        Voie Rectale :

        C'est une voie secondaire par rapport à la voie buccale, mais elle a l'avantage de permettre une absorption rapide et d'éviter le passage des médicaments par l'estomac et même par le foie.

1.2.   Voie Parentérale :

1.2.1.                              Voie Intraveineuse (I .V) :

        C'est une voie qui fait parvenir le médicament directement, totalement et rapidement dans le sang. Dans ce cas le médicament doit être en solution; stérile; apyrogène (ne provoque pas l'hyperthermie), de préférence doit être à la même température corporelle (ou de sang). En cas d'injection de grand volume, ne doit pas être irritant pour le cœur, les vaisseaux sanguins. Cette voie reste obligatoire lorsqu'il s'agit d'injecter un volume important par exemple la perfusion ou la transfusion sanguine.

   Lieu d'injection:

        Chez les ruminants et les équidés l'injection I.V se fait ai niveau de la veine jugulaire et chez la volaille se fait au niveau de la veine alaire ou axillaire.

1.2.2.                             Voie Intramusculaire (I.M) :

            C'est la voie la plus souvent utiliser surtout lorsqu'il s'agit de substance défilements absorbées en sous cutané  et qui peuvent être absorbée rapidement et complètement par le muscle.

    Lieu d'injection :

             On utilise surtout les régions où les masses musculaires sont bien développées et qui ne contiennent pas de gros vaisseaux, les nerfs et les os. Chez les bovins l'I.M est appliquée au niveau de tiers supérieur de l'encolure ou bien au niveau de la croupe ou les cuisses. Chez les ovins l'I.M est appliquée au niveau de la face interne des cuisses et Chez la volaille elle est appliquée du muscle du bréchet (muscle pectoral).   

1.2.3.                             Voie Intra péritonéal (I.P) :

      Dans ce cas le médicament est injecté au niveau de la cavité abdominale surtout dans le cas de la péritonite (Inflammation du Péritoine) ­­­­­­. Chez les ruminants l'injection est appliquée au niveau du flanc droit contrairement aux équidés et aux carnivores.

1.2.4.                             Voie Respiratoire (R):

             Elle est utilisée pour l'anesthésie gazeuse et pour la vaccination chez la volaille (nébulisation).

1.2.5.                             Voie Sous-cutanée (S.C) :

            C'est une voie qui permet une absorption moins rapide, les substances administrées doivent être apyrogènes et ne doivent pas être cristallisées.

1.2.6.                             Voie Intradermique (I.D):

      Dans se cas l'injection est faite dans l'épaisseur de derme (peau). Cette voie est utilisée pour la tuberculination.

2.      Voie Locale :

      C'est la voie principale pour traiter les maladies à des endroits bien déterminer.

2.1.   Voie Cutanée :

      Cette voie est utilisée pour le traitement des maladies parasitaires externes (les gales, teigne..).

2.2.   Voie Intra Utérine (U.I) :

       Cette voie est utilisée essentiellement pour le traitement des métrites par application de lavage antiseptique et l'application des oblets gynécologiques.





2.3.   Voie Intra Mammaire (I.Ma) :

       Cette voie est utilisée pour le traitement des mammites. Cette voie nécessite un matériel stérile; une mamelle propre et vidée de sont contenue lactée.

2.4.   Voie Oculaire ou Ophtalmique (O):

       C'est une voie qui est utilisée pour le traitement locale des inflammations de l'oeil par l'application des collyres et des pommades.

2.5.   Voie auriculaire (A) :

       Dans ce cas on fait un lavage de l'oreille moyen par des substances antiseptiques ou antiparasitaires (chez les carnivores et l'homme).


III-            Absorption des Médicaments: 


L'absorption set le processus qui fait passer le P.A depuis le lieu de sont dépôt jusqu'au sang, le temps dans le quel le médicament est absorbé par l'organisme dépend strictement de la forme Pharmaceutique (forme de présentation) et de la voie d'administration ; par exemple : lorsque la solution médicamenteuse est aqueuse, le P.A diffuse rapidement par comparaison avec une solution médicamenteuse huileuse.

La voie I.M permet une absorption qui dépend de degré de vascularisation de la région d'injection.

La voie orale est lente car elle exige un temps suffisant pour que le médicament arrive au lieu d'absorption.

La voie respiratoire est une voie rapide car la barrière qui sépare l'air et le sang est très mince.

La voie I.V est la voie la plus rapide.

1.                  le Passage transe placentaire :

Les médicaments sont une fois administrées aux femelles gestantes peuvent avoir un effet nocif sur le fœtus en passant à travers le placenta. L'action du médicament sur l'embryon est de 3 types :

·                                             Des Troubles Tératologiques : ce sont des troubles morphologiques ou des mal formations;

·                                             Des troubles fonctionnelles.

·                                             Et des troubles Héréditaires, par ce que certaines substances peuvent être mutagène est donc capable de donner les concerts.

1.1.                  Liste des médicaments qui traversent le Placenta :

v                Comme anesthésiques gazeux : Ether, Cyclopropane, Barbiturique.

v                Comme Alcaloïdes: Atropine, Nicotine, Cocaïne.

v                Comme acide Organique Acide Acétyle Salicylique (P.A des Calmants [Aspirine]).

v                Comme Antibiotique : Pénicilline, Terramycine.

v                Comme Hormone: Adrénaline.

1.2.                   Liste des médicaments qui ne passent pas ou qui passent difficilement par le Placenta :

v    Corticoïdes;

v    Insuline;

v    Progestérone;

v     Et généralement des protéines de grande taille.

2.                  effets des médicaments sur la production des œufs :

-                          certain médicament peut avoir un effet indésirable sur le taux de ponte ou sur certains caractères commerciaux de l'œuf par exemple les vaccins provoquent des chutes de ponte (NCD et B.I).

-                          chlorotétracycline (Antibiotique) entraîne une coloration jaunâtre de l'œuf.

-                          Sulfaguanidine entraîne une diminution de taille des œufs.  


IV-            Posologie et l'action médicamenteuse:


  La posologie et l'action médicamenteuse dépendent de plusieurs facteurs.

  1. Espèce:

  L'espèce joue un rôle important dans l'action médicamenteuse, en effet; il existe des médicaments qui perdent leurs actions chez certaines espèces alors qu'il y a d'autres médicaments qui provoquent des effets indésirables sur certaines espèces.

  1. Poids:

Pour les animaux de la même espèce et de même age, le poids joue un rôle important dans l'action des médicaments et la posologie.

La posologie ou la dose peut être exprimer soit par Kg de P.V ou 10Kg de P.V ou même 100Kg de P.V. Cette posologie est exprimée par Kg d'aliment ou par litre d'eau de boisson.

  1. Age :

Les animaux jeunes doivent recevoir des doses plus faibles que les adultes.

Pour les animaux plus âgés, la dose est en générale la moitié de celle des adultes.

  1. Race :

Cette particularité concerne les animaux de race sensible le plus souvent.

  1. Etat Pathologique :

En générale l'animal malade supporte mieux les médicaments  que l'animal sain.

  1. Dose Administrée :

Dans ce cas le médicament est utilisé à doses thérapeutiques car un accès de dose (forte dose ou surdose) provoque une intoxication et une faible dose sont inefficace et entraîne des problèmes de résistance.

  1. Voie d'Administration :

La voie d'administration exerce une influence importante sur l'action du médicament sur l'organisme et sur la posologie, par exemple: la voie I.V est rapide et nécessite pour certains médicaments une dose qui est plus souvent la moitié de celle à donner en I.M.

  1. Nature de véhicule (préparation) :

La rapidité de l'absorption et l'intensité de l'action du médicament dépend étroitement de la nature de la préparation par exemple : les préparations huileuses et gélatineuses retardes l'absorption mais augmentes la durée de l'existence du médicament dans l'organisme et donc augmentes leurs efficacités.




ANTIBIOTIQUES 


I-       Introduction :

 Les A.B sont des substances  issues de micro-organismes le plus souvent les champignons, ils sont capables d'arrêter la multiplication bactérienne ou même tuer les bactéries et ceci par des concentrations très faibles, les A.B sont divisés en 2 groupes: les A.B Bactéricides qui tue les bactéries et les A.B Bactériostatiques qui arrête la multiplication et le développement des bactéries.

Les A.B Font partie des agents font partie des agents chimico-thérapeutiques les plus utiliser en Pathologie Animal ou en Elevage. Leurs prescriptions apparaissent le plus souvent comme un acte de routine. Ce pendant leur utilisation présente des dangers et des inconvénients tel que la sélection de souche bactérienne Résistante qui peut arriver à la suite d'erreurs d'indications ou de posologie ou d'association d'A.B inadéquates (inconvenable).   


II-    Classification des Antibiotiques :


Les A.B peuvent être groupés en plusieurs familles ayant en commun un certain nombre de caractères tel que la composition chimique ou des spectres d'actions comparables ou des mécanismes d'action identique. Les A.B actuels peuvent être classées en 8 familles.

1.      Bétalactamines :

1.1.   Pénicillines:

  • La Pénicilline de Groupe  G : Benzyle – Pénicilline (Péni G).
  • La Pénicilline de Groupe  V : Phamoxy-méthyle-péniciline (Péni V).
  • La Pénicilline de Groupe M : Oxaciline; Cloxaciline; Dicloxaciline.
  • La Pénicilline de Groupe  A : Ampiciline; Amoxiciline.

1.2.   Céphalosporines:

Cephalatine; Cephazoline.

2.      Aminosides :

Streptomycine; Kanamcine; Amikacine; Gentamycine; Néomycine; Pectiomycine.

3.      Phénols :

Chloramphénicol; Thiamphénocol.

4.      Cyclines :

Tétracycline; Chlorotétracycline; Oxytétracycline; Dioxytétracycline.

5.      Macrolides :

Erythromycine; Spiromycine; Tylosine; Lincimycine.

6.      Polypeptides:

  Polymexine B;  Polymexine F (Colistine); Bacitracine.

7.      sulfamides et associés:

Sulfaméthazone; Sulfadiazine; Sulfaguanidine; Sulfamethoxypiridazine.

8.      Autres Antibiotiques :

Rifamycine; Rifampycine; Norobiocyne; Acide Malidixique; Acide Oxolinique. 


III- Quelques règles générales de l'Antibiothérapie :


1.1ère Règle :

L'A.B n'est pas un médicament miracle, le rôle principal dans la guérison revient en 1er au système de défense naturel de l'organisme, donc l'A.B ne doit pas etre utiliser que lorsqu'il est indispensable. 

2. 2ème Règle :

Lorsque le diagnostic étiologique n'est pas précis, on préfère donner des A.B classiques de large spectre d'action que les A.B les plus récents.

3. 3ème Règle :

L'association de plus de 2 A.B est dangereuse.

4. 4ème Règle :

Le contrôle de la sensibilité des souches bactériennes par l'antibiogramme est toujours intéressant, ceci pour éviter les problèmes d'Antibiorésistance.

5. .5ème Règle :

Il faut frapper vite et fort par ce que les bactéries sont plus sensibles pendant leur phase de multiplication.

IV- Association des Antibiotiques :

Les association des A.B sont souvent faites pour l'élargissement du Spectre d'Action, dans ce cas l'association d'A.B est importante surtout s'il s'agit de traiter une infection à germe non connu par exemple: la pénicilline est active sur les bactéries gramme positifs et la streptomycine est active sur les bactéries gramme négatifs. L'association de ces 2 A.B donnent  un A.B : la Pénicilline D.H.S ou Péni D.H.S plus efficace.

L'association de 2 A.B peut être soit de type Synergique; Additives; Antagoniste ou Indifférente.



Antibiotique
Spectre d'Action
A.B1
N1
A.B2
N2
A.B1+A.B2
N



► Si :  N > N1+N2             : Association Synergique.

► Si :  N = N1+N2             : Association Additive.

► Si :  N < N1+N2            : Association Antagoniste.

► Si :  N = N1 ou N = N2  : Association Indifférente.

                                      

 

ANTI - INFLAMMATOIRES

I-       Introduction :

Les A.I sont des substances capables de combattre l'inflammation et ces symptômes qui sont : la Tuméfaction, Rougeur, Chaleur, douleur.

Les A.I peuvent être naturel ou artificiel, ils sont très nombreux et leurs utilisations en médecine vétérinaire est très connu depuis longtemps.

II-    Classification des A.I :

  1.  Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (A.I.N.S) :

            Salicylates:

-          Acide Salicylique :

-          Acide Acétyle - Salicylique (P.A de l'Aspirine ou Aspro).

            Pyrazoles :

-          Phényle – Burtazone (Arthrazone ND; Phényle - Arthrite ND).

-          Oxyphenbutazone.  

            Dérivés de l'indole :

L'indométacine.

            Phénamals :

-          Acide Méfénamique.

-          Acide Niflumique.

            dérivés de la Phénothiazine :

-   Acide Méthiozinique.

-    Acide Protizimique.

            Dérivés de l'acide Phényle - Acétiques :

-          Ibuprofen.

-          Kétoprofène (Profénide ND).

  1. Anti-Inflammatoires Stéroïdiens (A.I.S) :

            A.I.S Naturels :

-          Cortisone.

-          Hydrocortisone. 

            A.I.S Artificiels :

-          Prédmisone.

-          Prédmisolone.

-          Theamcinolone.

-          Bétamétasone.

-          Paramétasone.

-          Fluméthasone.

-          Déxaméthasone.

  Ces substances stéroïdiennes constituent les A.I les plus forts. Ce pendant elles présentent plusieurs inconvénients d'où la nécessité de respectés quelques règles d'utilisation des A.I Stéroïdiens :

v  Il est nécessaire d'appliquer une couverture d'A.B pour empêcher l'évolution des infections bactériennes et mycosiques et à cause de la Lymphopénie (c'est une diminution de la production des cellules de l'immunité [lymphocytes]);

v  Donner un régime alimentaire riche en protéines, surtout si le traitement par ces substances s'étale dans le temps (à cause de catabolisme protéique);

v  Il faut respecter les contres indications à savoir l'Ulcère Gastrique et les Maladies Virales à cause de la Lymphopénie.







ANTI - PARASITIRES 


I- Introduction :

Les A.P constituent une famille très large de médicaments du faite de la diversité des parasites attaquants les animaux.





 

II- Classification des A.P :

1)      A.P Externes :

a)      Organochlorés :

·         Lindane.

·         Aldrine.

·         Chlordrane.

·         Dieldrine.

·         Toxophène.

b)      Organophorphorés :

·         Comaphos.

·         Malathion.

·         Parathion.

 Ces substances ont des propriétés de se fixés au graisse animal, ce qui présente un danger pour le consommateur, donc il faut respecter les délai d'attente.

2)       A.P Interne :

a)      Binzimidazols :

·         Thiabendazol.

·         Fenbendazol (Panacur N.D).

·         Albendazol (Valbazen N.D).

·         Oxybendazol.

·         Mebendazol.

b)      Dérivés de la Pyrimidine :

·         Parental (Exhem I N.D).

·         Morante (Exhem II N.D).

c)      Dérivés de l'imidazole :  

·         Lavamizol (Nénisol N.D).

·         Tétramizol (Némicide N.D).

·         Fébantel (Rintal N.D).

d)       Ivermectine :

·          Ivomec N.D.

·         Cevamec N.D.

·         Ivomec D Plus.

e)      Dérivés Nitrophénol :

·         Nitroxynil (Dovénix N.D), (Douvicide).

f)       Pipérazine :

g)      Ranide (Douvicide).





ANTIFONGIQUES 

Se sont des substances utilisées contre les agents responsables des mycoses c-à-d, les champignons.

 Exemple :

·   Amphothérécine B.

·   Griséofulvine.

·   Nystatine.





ANESTHESIQUES

1.      Anesthésiques Généraux :

·         Barbituriques (Nesdonal N.D [Chien]).

·         Halotane  [Homme et chevale].

·         Kétamine (Imalgène N.D [Chat]).

·         Xylazine (Rompun ND [rats]).

2.      Anesthésiques Locaux :

Dérivés de la cocaïne, tes que:

·         Procaïne.

·         Tétracaïne.

·         Lidocaïne (Xylocaïne N.D).





ANALGESIQUES

Se sont des substances qui suppriment la douleur, par exemple:

·         Morphine.

·         Isoquinoline.

·         Péthidine.

·         Acepromazine (Vetranquil N.D)             Cheval (pour éviter le stress).







 HORMONES 


Les hormones sont des substances élaborées et secrétées par des glandes dite Endocrine, ces substances sont véhiculées par le sang pour agir sur des organes cibles, ces substances agissent à des faibles doses. La plus grande partie de ces substances est liée à la reproduction.

v  Oestrogènes    :  ces hormones sont utilisées pour l'induction des chaleurs.

v  Progestérone : est utilisées pour la synchronisation des chaleurs ou pour la contraception.

v  F.S.H             :  Hormone stimulante de la croissance folliculaire et sécrétion des oestrogènes.

v  L.H : Luthéinisante Hormone, provoque l'ovulation et la formation du corps jaune.

v  Prolactine : c'est une hormone responsable de développement de la mamelle et de la sécrétion lactée.

v  Ocytocine : Responsable sur l'éjection du lait.

v  Prostaglandine : Provoque la destruction de corps jaune et de contraction de l'utérus, cette hormone est utilisée surtout pour la synchronisation des chaleurs et en cas du Corps Jaune Kystique.

v  Testostérone (endogène) : cette hormone est utilisée dans l'engraissement comme anabolisant; c-à-d hormone qui stimule l'anabolisme ou synthèse ou développement musculaire.





VACCINS ET SERUMS

Le vaccin est un médicament produit a partir de virus; de bactérie ou de parasite au quel on à enlevé le pouvoir pathogène et conserver le pouvoir immunogène. Ces vaccins sont utilisés pour donner une immunité chez l'animal.

Cette immunité est qualifiée d'active par ce que dans ce cas l'organisme fabrique ces propres anti-corps.

Par contre le sérum est une préparation qui contiennent des anticorps qui sont destiner à données une certaines immunité chez l'animal. Ce type d'immunité est dite passive, par exemple: sérum antitétanique (contre tétanos).


Category

(1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (3) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (2) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1)
Une erreur est survenue dans ce gadget