Rechercher dans ce blog

VISITEURS

projet des vaches laitiers



ETUDE TECHNIQUE SUR PROJET DE 25 VACHES LAITIERES


DONNEES GENERALE SUR L’ELEVAGE :

Nom d’Association : Espace Assalda pour le développement social
Nombre d’adhérents : 250
Cercle : Asni
Commune rurale : Asni
Superficie totale :
            Bour : 800 ha
            Irrigué : 120 ha

Effectifs du cheptel exploités :
Espèces
Nombre
Vaches locales
210
Vaches croisées
40
Veaux et velles
150
Génisses
25
Taurillons
10
Ovins
350
Caprins
500

Le troupeau bovin est constitué dans sa majorité de la race locale. Cette race est bien adaptée aux conditions difficiles de la zone mais de performances plutôt modestes.
La production bovine est étroitement liée à l’exploitation agricole.
Plus de 80% des élevages comptent moins de 3 têtes avec un fort pourcentage autour d’1 tête par élevage.
Le mode de reproduction est exclusivement assuré par la saillie naturelle. Un grand travail reste à réaliser en matière d’amélioration génétique du cheptel bovin. Le choix des taureaux à utiliser pour les saillies est un facteur très important dont il faut tenir compte.
La production laitière au niveau de la zone reste encore faible et les quantités de lait collectées se concentrent essentiellement durant la période de haute lactation. Les vaches de race croisée donnent en moyenne 1100 litres de lait par vache et lactation.
La commune rurale d’Asni compte 1 centre de collecte. Le partenaire commercial au niveau Asni est le Bon Lait de Marrakech.
La vente du lait constitue pour les éleveurs une source de trésorerie régulière, leur permettant d’assurer le financement des achats d’aliments concentrés et satisfaction des besoins de la famille.
Un effort considérable devrait être fourni par les services techniques afin d’améliorer la technicité des éleveurs. Ceci pourrait se faire à travers des journées de sensibilisation.

Potentialités :
*Existence d’un cheptel bovin qui constitue un revenu non négligeable pour les éleveurs.
*Disponibilités fourragères suffisantes.
*Eau d’irrigation suffisante

Contraintes :
*Dominance de la race locale
*Faible potentiel génétique
*Insuffisance de géniteurs bovins
*Faible niveau technique des éleveurs
*Mécanisation limitée ou absente
*Revenus faibles et un investissement très limité.

Type de fourrages utilisés :
Fourrages
Superficie
%
Rendement T/ha
Production (T)
Luzerne
42
35
28
1176
Bersim
24
20
25
600
Orge fourragère
54
45
20
1080
Total
120
100

2856

Calendrier alimentaire :


J
F
M
Av
Mai
J
Jt
At
Sep
Oc
Nov
Déc
Paille
*
*
*







*
*
Chaumes






*
*




Luzerne
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*
Bersim



*
*
*
*
*
*
*
*

Orge F.
*
*










Herbes



*
*
*
*
*
*



Aliments C
*









*
*
Mélasse
*









*
*

Bilan fourrager :
Les besoins énergétiques du cheptel sont estimés dans le tableau suivant :

Espèces
Effectifs
Besoins UF/UZ
Total UF
Effectif (tête)
Effectif en UZ
Bovins
435
206
2000
412.000
Ovins
350
162
300
48.600
Caprins
500
232
250
58.000
Total des besoins
518.600

Les apports :

Type
Superficie
Valeur fourragère
Production en UF
Orge

950

Paille

-

Chaumes

70

Luzerne
42
3900
163.800
Bersim
24
2600
62.400
Orge fourragère
54
2080
112.320
Herbes
100


Total des apports


 

Paramètres de reproduction :


Bovins
Taux de fécondité
0,60
Taux de remplacement
       Mâles
        Femelles

0,20
0,15
Taux de mortalité
        Jeunes 0-6 mois
        Adultes

0,10
0,06





Category

(1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (3) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (2) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1) (1)
Une erreur est survenue dans ce gadget